Un peu d’histoire

Au cours du 16e siècle, de nombreuses écoles vont fleurir en France (plus de 2000) mais aussi des collèges et des Académies (enseignement secondaire et supérieur), tout un système éducatif se met en place qui va impacter la société entière.

L’Eglise est à l’origine :

  • de la volonté d’éduquer
  • de l’idée neuve – au 16ème siècle – d’une éducation accessible à tous
  • d’une éducation obligatoire
  • des maternelles
  • des lycées d’enseignement professionnel
  • des cours pour adultes

Un objectif : ne pas seulement informer, mais former ;
Un fondement : la Bible.

Pour les protestants, il n’y a pas de séparation entre les facultés de l’homme et ses connaissances, entre son instruction et son éducation.
La foi chrétienne touche toutes les sphères de la vie. L’école n’est pas juste un lieu où on forme l’intelligence, mais où on apprend également à connaître Dieu et Sa Parole qui sont la source du comportement éthique.

En 1905 la plupart de ces écoles sont confiées à l’Etat. Dès lors la pensée éducative moderne fera de l’Etat le moteur essentiel de l’éducation, excluant pratiquement les familles et la communauté du processus éducatif.

On assiste actuellement en France à un redémarrage des écoles indépendantes.